« Pour rendre hommage à son père – qui lui a transmis le goût de la vigne – Alain Pascal a appelé son domaine le Gros’Noré… surnom que donnaient les villageois à son père, Honoré Pascal, pour illustrer son imposante stature et son calme! » – Oenopole.ca

Robe foncée et opaque. À l’ouverture, le nez est très fermé et peu d’arômes sont perceptibles. Après une heure d’aération, des arômes de fruits noirs et de cassis se libèrent. La bouche est soyeuse sur une compotée de fruits noirs. Malgré son taux d’alcool élevé, le vin ne m’a pas semblé trop lourd, les deux années de repos lui ont fait beaucoup de bien!

Le lendemain, les tanins sont plus doux, l’acidité est moins mordante et on retrouve toujours une très belle texture en bouche.

Publicités