Tremper mes lèvres à nouveau dans ce chablis me fait revivre de très bons souvenirs : il y a quelques années, à Noël, j’avais amené une bouteille de ce vin que nous avions bu en famille autour d’un plateau d’huîtres. Pour moi, le vin est un vecteur de souvenirs!

« Orthographié « Montméen », « Montmoyen » dès 1537, autrement dit le mont moyen, « Montmains » est le mont qui se trouve à une altitude intermédiaire entre deux côtes plus élevées. » – Source : Chablis.fr

Robe de couleur dorée. Nez sur la poire et le citron qui laisse présager une belle acidité. En bouche, c’est très frais et sec, sur des notes de pomme verte. L’acidité est vive et une légère texture grasse en bouche vient confirmer le statut de premier cru du vin. Longueur moyenne en bouche et une finale légèrement saline.

Acheté il y a trois ans pour 29 $, ce chablis s’est avéré être tout un rapport qualité-prix et c’est notamment grâce à ce vin que je suis tombé en amour avec les vins de cette région! Je ne vois pas l’intérêt de conserver ma dernière bouteille plus longtemps, elle sera bue d’ici la fin de l’été.

Publicités