« Mi-côteau à dominante calcaire, Lavières vient du mot Lave qui n’a rien ici de volcanique, mais qui était le terme utilisé autrefois pour décrire les pierres de calcaire plates servant à recouvrir les toits. » – Maîtredechai.com

Robe légère avec des reflets rubis. Le premier nez est invitant sur la framboise et la cerise rouge et un peu sur des arômes floraux. Je passerais des heures à humer les effluves doucereux de ce pinot noir. Je succombe à la tentation et je trempe mes lèvres dans ce liquide… Que c’est délicieux!

La bouche est élégante : de petites framboises légèrement sucrées, une petite touche anisée et, en finale, des notes légères d’épices douces (cannelle) et une petite pointe fumée; la longueur en bouche est assez persistante pour un premier cru. La plus grande qualité de ce vin est sa grande fraîcheur de même que l’incroyable sensation de « minéralité » en bouche.

Savigny-lès-Beaune est probablement l’une de mes appellations favorites de la Bourgogne puisqu’on y trouve généralement, comme c’est le cas ici, de très bons rapports qualité-prix!

Publicités