« Vigneron déterminé et extrêmement rigoureux, Henri Boillot fait ses débuts au domaine familial à Volnay en 1974. Responsable des vinifications à partir du millésime 1985, M. Boillot peaufine son style et, dès le milieu des années 1990, il n’utilise que des barriques de 350 litres pour la fermentation et l’élevage de ses vins blancs. » – SAQ.com

Élaboré à partir d’un assortiment de parcelles d’Auxey-Duresses, de Saint-Romain, de Meursault et de Puligny.

Robe jaune citron avec des reflets dorés. Premier nez frais et très invitant sur des arômes de fruits jaunes et qui se développe peu à peu sur des notes fumées, citronnées et de fleurs séchées.

La bouche est gourmande, ronde et ample sur de délicates saveurs de pêche, de poire, de zeste de citron avec une petite touche poivrée en fin de bouche; le tout est soutenu par un boisé pas trop appuyé qui nous laisse avec une légère sensation de gras en bouche et une finale empreinte par une très belle fraîcheur.

Malgré tout mon amour pour la Bourgogne, je connais très peu les chardonnays de la Côte de Beaune, mais ce vin me donne le goût de découvrir plus en profondeur les vins de cette région!

Publicités