« Le rosé fait partie intégrante de l’histoire familiale puisque mon grand-père, au retour de la guerre en 1919, à eu l’idée de vinifier pour la première fois des raisins de pinot noir en rosé. Le succès de ce vin original fut tel qu’il devint une spécialité communale et acquit une renommée qui a depuis longtemps franchi les frontières de l’Hexagone. » – Bruno-clair.com


Robe saumon avec de légers reflets orangés. Au nez, on reconnaît tout de suite le pinot noir avec des notes moyennement expressives de cerises, de framboises et de fleurs blanches. En bouche, c’est équilibré et élégant sur la framboise, le zeste d’orange, avec une très belle acidité et une longueur en bouche assez longue pour un rosé.

Après un 2013 moins bien réussi, le rosé de Bruno Clair revient en force cette année! Loin des rosés bonbons ou sucrés, ce Marsannay n’est pas un rosé d’apéro. Il est préférable de le servir à table avec, par exemple, un saumon grillé sur le BBQ.

Publicités