« D’une superficie de 28 hectares, ce vignoble a toujours été mené de manière raisonnée et dans le respect de la nature. Jeu d’amour et d’adresse, le Kottabe, en grec Kottabos, était pratiqué lors des banquets dans la Grèce antique. » – Josmeyer.com

Robe brillante et limpide d’un jaune pâle de couleur paille avec des reflets verdâtres. Dès le premier nez, on reconnaît le cépage emblématique de la région par son côté très marqué par le pétrole. Cet arôme se dissipe assez rapidement à l’aération et on y découvre des arômes très délicats de citron, de fruits à chairs blanches et de fleur des champs.

La bouche est fraîche et délicate sur des notes de poires, de miel et de citron, l’acidité est moyennement vive et on apprécie que le sucre résiduel soit bas. Après quelques heures d’aération, le vin a perdu tout son côté empyreumatique pour laisser toute la place au fruit avec une finale très plaisante sur des notes salines.

J’apprécie de plus en plus les vins de ce domaine. L’accord était sublime avec des sushis! Vraiment un très beau vin qui me donne le goût de découvrir les autres cuvées de cette réputée maison alsacienne.

Publicités