« Vin issu de vieilles vignes de chardonnay et d’un sol riche en marnes. Vinification à l’aide de levures indigènes, le plus naturellement possible, sans collage, sans filtrage. Élevage d’un an en fûts de bois. » – Rezin.com

Robe brouillée (vin non filtré) de couleur jaune paille. Le premier nez présente des arômes originaux dont je n’ai jamais rencontrés tous en même temps dans le même vin; des notes de pomme verte, de citron, d’orange, de biscuit à la crème et de pain grillé. Des arômes qui me font un peu penser à un vin orange, notamment ceux produits par la maison italienne COS.

Le vin gagne à être ouvert environ une heure à l’avance puisqu’à l’aération, le nez gagne en précision, en expressivité et en netteté sur un registre citronné et salin, tout en conservant un peu son côté funky.

La bouche est beaucoup plus précise que le nez : des saveurs allant du citron confit à la crème de citron, sans aucune note oxydative, avec une belle acidité et une finale assez longue en bouche.

Un vin somme tout déroutant, mais qui m’a procuré beaucoup de plaisir. Dans les meilleurs vins blancs que j’ai bus au cours des derniers mois. Un pur délice!

Publicités