« C’est le vin le plus féminin du domaine. À l’image du Montmains, il est fruité, rond et subtil les premières années. Avec l’âge, il devient plus floral que minéral, le tout enrobé de notes vanillées. On peut le boire avant trois ans et jusqu’à huit ans de plus. » – Jeanpaul-droin.fr

« Vaudésir » signifie-t’il la vallée des désirs ? En 1429, il se trouve une vigne du Vau Daisey, tenant à la vigne du Roy, nostre Syre. Le mot était aussi orthographié «Vau Daisy », « Vaul Daisy » puis « Valdesay » et « Valdaisay » en 1537. Hait en vieux français désigne un espoir, un souhait, un désir. Le rapprochement est aisé : de « val des haits » à « vau des haits » puis « vau désir ».

En 1770, on trouve déjà la dénomination « Vaudésir ». Au Moyen-Age, on dénombrait plusieurs « Desay », vignerons à Chablis. Un nommé « Desay » aurait donc pu également donner son nom à cette vallée, la «vallée Desay » ?

Il faut probablement ne retenir que « la vallée de tous les désirs ». C’est sans doute le nom le plus charmant donné à un Climat viticole. – Chablis.fr

Robe d’un jaune pâle avec de légers reflets verdâtres. Malgré la jeunesse de ce Chablis Grand cru, le nez est très ouvert et aromatique sur de délicates notes de fruits blancs (pêche, poire), de fleurs blanches et avec un côté iodé très plaisant. Précision, pureté et concentration, le nez de ce Vaudésir est vraiment grandiose!

Quant à la bouche, elle est fraîche, tout en finesse, sans aucune lourdeur et avec une belle rondeur, sur des arômes de fruits blancs, de citron, de lime et de menthe fraîchement cueillie, le tout soutenu par une acidité vive et un côté très marin (bord de mer) avec de délicieuses notes iodées.

La longueur en bouche est impressionnante, la finale est savoureuse et nous procure une douce euphorie qui nous transporte sur une fine trame minérale et iodée. Un pur délice!

Lorsque nous nous retrouvons devant un vin de cette qualité, il est difficile de trouver les mots justes pour indiquer avec précision notre appréciation. Je dirais simplement que ce vaudésir est certainement le meilleur chablis qui m’ait été donné de goûter et possiblement l’un des meilleurs vins blancs, toutes régions confondues! Bien content d’en avoir trois autres bouteilles!

Publicités