« La Maison Lécheneaut est implantée à Nuits-Saint-Georges où elle occupe une position prestigieuse au cœur des terroirs bourguignons. Elle rayonne sur dix hectares de vignes éparpillés dans dix-huit appellations glorieuses de la Côte de Nuits, ce qui lui confère sa richesse et son unicité. Cinquante à soixante mille bouteilles de nectars réputés sortent chaque année de sa cuverie de pointe, pour partir à la conquête des marchés internationaux. » – Domaine-lecheneaut.fr

Robe rubis translucide avec des reflets rouge cerise. Le nez est très beau sur des arômes de petits fruits noirs (mûres, cerises), de fleurs (violette), de terre, de levain d’un pain fraîchement sorti du four d’une boulangerie.

La bouche est marquée par une acidité très vive et des tanins serrés, mais on prend quand même plaisir à goûter les succulentes saveurs de cerise rouge, d’épices douces, de fumé et de réglisse. La finale est rustique où le fruit s’entremêle à une amertume assez relevée. À revoir dans quelques heures!

Après plus de cinq heures d’aération, l’acidité a diminué, le fruit est plus soyeux et la finale est plus complexe sur des notes de cerises légèrement épicées. La moitié de la bouteille fut conservée à l’aide d’un bouchon Pulltex AntiOxydant et, le lendemain, les tanins étaient plus souples, l’acidité plus basse et le fruité plus à l’avant-plan.

Fidèle au style de l’appellation Nuits-Saint-Georges, ce pinot noir est d’un style très sérieux et un peu dans un seul bloc dans son état actuel. Je vais donc attendre deux à trois ans avant d’ouvrir une autre bouteille.

Publicités