Diplômée en œnologie de l’Université de Milan, Arianna Occhipinti baigne dans le monde du vin depuis son tout jeune âge. Son oncle, Giusto Occhipinti, est un vigneron sicilien réputé et, dès l’âge de 16 ans, Arianna l’accompagnait à la grande foire Vinitaly.

Ce vin porte le nom de SP68 pour strada provinziale n°68, soit la route qui borde les vignes de son vignoble.

Millésime 2015 – dégusté le 12 novembre 2016

Robe brillante, foncée, de teinte cerise avec des reflets violacés assez prononcés. Nez très parfumé sur des arômes de petits fruits comme la fraise et le bleuet, avec des nuances de fleurs des champs (violette, lavande) et des notes terreuses et herbacées.

En bouche, le vin est gouleyant et présente des arômes de petits fruits surets (cerise, mûre, bleuet, pomme grenade), d’orange sanguine, de poivre noir, de cannelle et de réglisse. L’acidité est bien présente et appelle les plats de la table. Quant à la finale, elle est savoureuse et nous laisse sur des arômes de petits fruits juteux. Superbe!

Chaque année, j’achète deux à trois bouteilles de ce vin et je trouve celui-ci plus accessible en jeunesse que le précédent millésime. Malgré l’augmentation du prix, ce vin me procure autant de plaisir que par le passé.

Millésime 2014 – dégusté le 9 avril 2016

arianna-occhipinti-terre-siciliane-sp68-2014

Robe foncée de couleur violette. Le premier nez est un peu brouillon, ce vin mérite d’être mis en carafe ou épaulé quelques heures à l’avance. Après un peu d’aération, des arômes de framboises et de bleuets explosent et nous font rêver au beau temps à venir.

En bouche, c’est frais et gouleyant, avec un léger perlant qui s’estompe peu à peu. Ce vin sicilien a des traits similaires avec certains vins du Beaujolais, mais il possède un caractère distinct. Les tanins sont présents, mais ils ne sont pas agressifs, c’est un vin somme toute léger, mais avec beaucoup de caractère!

Contrairement aux millésimes des dernières années, celui-ci me semble davantage un vin de table qu’un vin d’apéro. Je crois que ce vin s’améliorera au cours des deux prochaines années.

Millésime 2013 – dégusté le 13 octobre 2016

arianna-occhipinti-terre-siciliane-sp68-2013

Robe pratiquement opaque de couleur pourpre. Nez très parfumé sur des notes de fraises, de zeste d’orange, d’herbes fraîches et de terre humide; comparativement au millésime 2014, les arômes sont mieux définis, mais ce vin mérite lui aussi d’être mis en carafe ou aérer deux heures à l’avance.

En bouche, on prend plaisir à boire ce vin avec ses arômes de petits fruits rouges et noirs et ses notes de poivre noir, de réglisse, de menthe fraîche et d’épices; quant à la finale, elle se distingue par ses arômes floraux. L’acidité est vive et le vin est assez musclé, plus que dans mon souvenir, et demande quelques heures avant de s’ouvrir complètement.

Un très beau vin qui ne semble pas avoir atteint son plateau. Ma dernière bouteille attendra encore une autre année.

Publicités