« Les Longeroies vient vraisemblablement de l’ancien français roie qui veut dire sillon. La parcelle orientée sud et située à mi-coteau est composée de nombreux éboulis calcaires reposant sur des sols profonds. Ce climat phare de l’AOC est susceptible de devenir bientôt Premier Cru. » – Domaine-denis-mortet.fr

« Things are certainly changing at this domaine. When Arnaud took over I felt that the level of new oak was excessive, superfluous to requirements given the fruit bestowed by his family’s prodigious holdings. And he was refreshingly candid about this when we sat down in his offices to taste through his 2012s, where he told me that he is now dialing down the new oak in order to express the terroir. That said, there is still more new wood here that say, Armand Rousseau just round the corner, but tasting through these 2012s I would say that the wood is better assimilated than previous vintage and yes, the terroir does shine through. »
Neal Martin

Robe lumineuse, brillante, assez foncée et d’une couleur rubis avec des nuances rosées et orangées sur le pourtour. Nez qui exhale la fraîcheur sur des arômes de petits fruits rouges (cerise, framboise), de terre humide (humus) et d’épices douces (cannelle), de même qu’une touche florale et minérale.

En bouche, le vin possède une texture soyeuse, des tanins délicats, une belle vivacité et un élevage discret. Le fruité est élégant et onctueux sur des notes de petits fruits rouges et noirs, de zeste d’orange, d’épices (vanille), de fumée et de fleurs sauvages. La finale est persistante, tout en fraîcheur, et est portée par une agréable sensation minérale en fin de bouche. De toute beauté!

Le lieu-dit « Les Longeroies » peut donner des vins qui se comparent aisément à des crus plus prestigieux et vendus beaucoup plus chers. Néanmoins, souhaitons qu’il n’accède pas au rang d’un « Premier cru » afin qu’il n’y ait pas une explosion des prix pour ce lieu-dit de Marsannay!

Publicités