« En 2005, la direction a été confiée à Bernard Repolt, jusqu’alors directeur général à la Maison Louis Jadot. Repolt a fait le grand ménage de la cave, redéfini la mission de la maison et engagé Claudie Jobard, la fille de Laurence Jobard, oenologue en chef chez Drouhin. Aujourd’hui, la maison Remoissenet achète de petits lots de raisins et vinifie toutes ses cuvées. » – Commentaire de Pierre Séguin, importateur des vins de Remoissenet, sur le forum La Paulée en ligne

Ce premier cru de la Côte de Beaune présente une robe d’un rubis profond. Le nez dégage de beaux arômes de petits fruits rouges, d’épices douces et de fleurs des champs, avec quelques notes de vanille, de fumée et de sous-bois (champignon).

Avec un peu d’aération, le nez développe d’intenses parfums de cerise, de terre et de cannelle; très invitants et charmeurs, les premiers effluves nous donnent instantanément envie d’y plonger nos lèvres.

En bouche, les arômes sont semblables à ceux perçus à l’odorat. Ce pinot noir fait preuve d’un bel équilibre, est doté de tanins souples et d’un élevage présent, mais sans jamais être envahissant. Voilà donc un autre très beau vin produit par une Maison qui ne me déçoit jamais; la preuve qu’on peut faire du très bon vin de négoce!

Certainement le meilleur pinot noir de la Bourgogne du millésime 2013 que j’ai goûté!

Publicités