« L’histoire de la Maison Vincent Girardin est assez récente. En 1980, à l’âge de 19 ans, Vincent Girardin, issu d’une famille vigneronne de Santenay depuis le 17ème siècle, a voulu voler de ses propres ailes et a débuté avec les deux hectares de vignes hérités de ses parents. » – Vincentgirardin.com

Robe rubis assez foncé. Nez très parfumé sur des notes de cerises noires, d’épices douces, de cacao et de café (élevage), de terre humide et de sous-bois.

La bouche est fraîche, les tanins sont fondus, le vin est gouleyant, avec un boisé élégant et un fruité éclatant. Rien de complexe, mais un bon pinot noir d’entrée de gamme, gourmand avec une texture soyeuse. Un bon rapport qualité-prix, mais, cela dit, je crois que pour ce prix, je préfère un pinot noir plus frais, par exemple, de la Côte chalonnaise.

Publicités