« Ce domaine est issu de la division des vignes de la famille Merme, la moitié revenant à Denise Taupenot et à ses enfants, l’autre à Henri Perrot-Minot et à son fils. Malgré le sérieux de la viticulture, la vinification n’avait jamais ici réellement rendu justice à une superbe palette de vignes. La nouvelle génération a repris les choses en main et produit des vins plus précis, mieux équilibrés et davantage susceptibles de convaincre les amateurs exigeants. » – Larvf.com

Robe soutenue de teinte rubis avec des nuances violacées sur le pourtour. Au nez, on reconnaît d’emblée le gamay aux notes poivrées, terreuses et florales et, par la suite, des arômes de petits fruits rouges (framboise, cerise) un peu surets nous indiquent la présence du pinot noir. Les deux cépages s’amalgament parfaitement, il n’y en a pas un qui ressort plus que l’autre.

En bouche, le fruit est juteux, éclatant et gouleyant; les tanins sont souples, l’acidité est bien dosée, ce vin, d’un équilibre irréprochable, se laisse boire facilement. Pour 22 $, c’est un très bon rapport qualité-prix compte tenu des prix des vins de la Bourgogne.

À épauler deux heures à l’avance et à servir assez frais pour accompagner un plateau de charcuterie ou des mets légèrement épicés.

Publicités