« C’est en 1990 que Denis Pommier reprend les deux hectares de vignes des grands-parents. Vingt ans plus tard, ce domaine en conversion bio couvre 14 hectares. Ici, c’est le terroir qui dicte le mode de vinification, parfois en barriques, mais plus souvent en cuves. Les élevages sur lies fines se prolongent pour gagner en volume et complexité, ce qui permet notamment de réduire les doses de soufre. » – Rezin.com

Millésime 2015 – dégusté le 22 février 2017

Robe de teinte jaune pâle. Au nez, on sent la richesse du millésime avec des notes de fruits du verger à chair blanche (pêche, poire), de fleurs blanches, d’amande et une légère touche miellée, tout en conservant quand même la fraîcheur minérale caractéristique des vins de cette région sur des arômes iodés et salins.

La bouche est ample, généreuse et crémeuse, avec une finale acidulée, bien que dans une moindre mesure que le précédent millésime, sur des notes de crème de citron meringuée.

Plus je bois des chablis de ce millésime, plus je remarque que j’ai une préférence marquée pour le millésime 2014 : des vins plus droits, moins riches.

Millésime 2014 – dégusté le 6 mai 2016

isabelle-et-denis-pommier-chablis-2014

Robe limpide et de couleur dorée avec des reflets verdâtres. Le premier nez est discret sur les fruits blancs (pomme verte et poire) et un côté très iodé, typique du terroir chablisien. À l’aération, le nez se développe sur des arômes d’agrumes, avec un petit côté iodé.

En bouche, des arômes de citron et de pomme verte s’amalgament parfaitement et sont soutenus par une acidité moyenne; le vin est bien équilibré. On remarque rapidement que ce vin a connu un élevage en cuve d’inox puisqu’on n’y décèle aucune note boisée. Quelle belle fraîcheur en bouche! Il a superbement accompagné des linguines aux palourdes.

Avec la famille Droin, Isabelle et Denis Pommier font partie de mes vignerons chablisiens préférés. Ce vin pourrait aisément se comparer à certains premiers crus!

Millésime 2013 – dégusté le 23 juillet 2016

isabelle-et-denis-pommier-chablis-2013

Robe jaune paille avec de légers reflets de couleur lime. Nez très plaisant sur la pomme verte, le citron, les petites fleurs blanches et la menthe fraîche. Une belle rondeur en bouche sur des arômes citronnés, avec une finale salivante.

On reconnaît dans ce vin les caractéristiques de son millésime : acidité plus basse et richesse plus marquée que pour le millésime 2014. Les chablis du millésime 2013 ne sont pas, à mon avis, bâtis pour la longue garde. Bonne nouvelle puisque cela va nous permettre de ne pas boire tous nos 2014 qui sont particulièrement délicieux, mais dont l’acidité (dans les premiers crus) est encore très tranchante.

En somme, je crois que la famille Pommier a réussi à produire un très bon chablis pour un millésime moyen.

Publicités