« La famille Lamy travaille la vigne à Saint-Aubin depuis 1640. C’est le père du vigneron actuel qui a créé le Domaine Hubert Lamy, en 1973. Olivier l’a rejoint en 1995, après des études de vinification et de viticulture et commercialisation du vin. Vingt ans plus tard, le Domaine Hubert Lamy est actif dans 20 appellations de Bourgogne, sur 18,5 hectares répartis à Saint-Aubin, Puligny-Montrachet, Chassagne-Montrachet et Santenay, quatre villages de la côte de Beaune. » – Lapresse.ca

Robe légère, translucide de teinte jaune pâle avec des nuances verdâtres.

À l’ouverture, le premier nez est peu bavard, mais, dès qu’on lui donne un peu d’air, le vin s’exprime sur des arômes de fruits jaunes du verger (pêche, nectarine), de citron, d’herbes, de fleurs blanches et d’amandes grillées. Très beau nez qui révèle un élevage discret et une superbe tension minérale.

En bouche, le fruit est mûr, assez riche, avec une touche vanillée et grillée provenant de l’élevage, mais le tout est bien équilibré grâce à une acidité vive et une belle fraîcheur en fin de bouche. Ce vin, d’une incroyable finesse, nous transporte vers une longue finale saline et minérale. Très beau maintenant, ce Chassagne-Montrachet devrait bien vieillir au cours trois prochaines années.

Première expérience concluante avec ce producteur, surtout reconnu pour ses vins de Saint-Aubin.

Publicités