« La génération actuelle de vignerons a la difficile tâche de développer un style de vinification qui réussira à capter la puissance du lieu et des terroirs, de façon à ce que nous soyons énergisés (et non brusqués !) lorsque nous buvons leurs vins. » – Tom Lubbe, vigneron au Domaine Matassa. » – Oenopole.ca

Robe limpide, soutenue et de teinte grenat avec un peu de nuances violacées sur le pourtour.

Nez frais sur des arômes de fruits mûrs (petites fraises des champs, cerise noire), d’épices, de terre, de fleurs (violette), ainsi qu’un petit côté « viandeux ». Difficile de croire que ce vin provient du Roussillon, tellement il dégage une grande fraîcheur! On pourrait le confondre avec un vin du Beaujolais.

En bouche, à l’ouverture, le vin n’est pas tout a fait en place et demande une bonne heure d’aération avant de se révéler pleinement sur des notes de petits fruits rouges, de noyau de cerise, d’épices et d’herbes.

Tanins fins et soyeux, acidité assez vive et belle amertume en finale. Délicieux! Un vin nature dans le sens le plus noble du terme!

Publicités