Superbe dégustation de plusieurs vins produits par le vignoble de Frank Cornelissen. Nous avons eu la chance de visiter une parcelle de leurs vignes, avec une vue imprenable sur la région du Nord de l’Etna. Giacomo Bardazzi a été très généreux de son temps et nous a donné plein d’informations pertinentes afin que nous soyons en mesure de mieux comprendre le processus de vinification de leurs vins.

Nous avons pu goûter à un vin blanc, un rosé et quatre vins rouges issus des millésimes 2015 et 2016. Tous les vins ont été dégustés dans des verres à vin Zalto de type Bordeaux.

Fait inusité: la vinification se fait dans des cuves en fibre de verre. Les premiers millésimes étaient vinifiés dans des amphores de terre cuite.

Les 2016 semblent très prometteurs! Je vais suivre attentivement la progression de ce jeune vignoble qui ne produit des vins que depuis le début de l’an 2000.

Millésime 2015
Millésime assez difficile. La grêle de juin a causé beaucoup de dommage aux vignes, perte de 30% des raisins. Seulement quatre cuvées parcellaires ont été vinifiées, en plus de la cuvée Magma.

Millésime 2016
Frank est très fier de ce millésime: bonne structure, taux d’alcool plutôt bas, avec l’élégance des 2015, mais sans le côté « vert ». Six à huit cuvées parcellaires devraient être vinifiées.

Munjebel Terre Siciliane Bianco 2016
Le vin est encore en cuve, il sera embouteillé dans environ deux mois. Depuis les derniers millésimes, le vin ne subit qu’une légère macération pelliculaire, contrairement aux plus anciens millésimes qui s’apparentaient davantage à un vin orange.

Nez: très pur, notes de citron, minéral. On sent le sol volcanique!
Bouche: légère, fine, sur des arômes d’agrumes et de fruits blancs.

Susucaru Rosé 2016
Susucaru signifie « qui a été volé » faisant référence au fait que les premiers raisins plantés par Frank, il y a plusieurs années, ont été volés.
C’est la seule cuvée du millésime 2016 qui a déjà été embouteillée.

Nez: très aromatique sur des notes de petites fraises des champs et de melon d’eau.
Bouche: très fraîche, perception moins sucrée qu’au nez.
Un vin d’été pour accompagner la nourriture un peu grasse.

Contadino 2015
Pas goûté aujourd’hui, mais information intéressante: en raison de la petite production, cette cuvée est un mélange des cuvées Susucaru et Contadino, d’où le côté plutôt « léger ».

Contadino 2016
Ce vin sera embouteillé au cours des prochaines semaines. 85% de Nerello Mascalese et complété par plusieurs autres cépages, dont du Nerello Capuccio et du Minella Bianco (cépage blanc)

Nez: passablement réduit, mais, après quelques minutes, il dévoile un beau fruit croquant, petits fruits rouges et noirs.
Bouche: un peu d’amertume en milieu de bouche, très frais, belle longueur sur des notes de sorbet aux petits fruits.

Munjebel Classico Rosso 2016
« La montagne de la montagne »
Vin encore en cuve.

Nez: semblable au Contadino, mais plus sur les petits fruits noirs.
Bouche: tout en finesse, texture plus soyeuse que le Contadino, notes de framboise, acidité noble.

Munjebel Rosso « CS » 2015
CS signifie Chiusa Spagnolo, nom d’un de leur terroir (cuvée parcellaire). Vieilles vignes (1930). Style qui rappelle le nebbiolo piémontais, sauf en 2015 où les vignes ont produit un vin plus léger.

Nez: léger, réglisse, mûre.
Bouche: petites fraises, un peu de verdeur, herbes, long en bouche.

Munjebel Rosso « VA » 2015
VA signifie Vigne Alte, trois terroirs situés en altitude (800-1000 mètres) : Monte Dolce, Pettinociarelle et Tortaraci.

Nez: profond et gourmand sur des notes de confitures de petites fraises. Cela me fait penser aux confitures aux fraises de maman, en particulier l’odeur de l’écume qu’elle enlevait lors de la cuisson.
Bouche: bonne acidité, long en bouche sur des arômes de petits fruits des champs.

Mon préféré des quatre rouges!

Publicités