« Mont de Milieu évoque la particularité de cette colline qui, autrefois, abritait en son milieu une frontière : d’un côté le finage (circonscription sur laquelle un seigneur ou une ville avait droit de juridiction) de Chablis alors situé dans le comté de Champagne, et de l’autre, celui de Fleys qui se trouvait dans le duché de Bourgogne. » – Billaud-simon.com

Robe dorée avec des nuances verdâtres. Nez très parfumé sur des notes de fruits exotiques (mangue), d’agrumes (citron) et de fruits à chair blanche (pêche), de même qu’un côté iodé très invitant. Le nez est plus ouvert que les vins issus de ce millésime que j’ai bus dernièrement.

En bouche, les arômes sont plus discrets sur la pomme verte, le citron et la pêche et il y a une richesse en milieu de bouche (gras) que j’ai rarement décelée dans les chablis de ce millésime. La finale est savoureuse sur des notes citronnées, iodées et salines.

Un très bon Premier cru dont le prix demandé est justifié. Ma dernière bouteille reposera deux ou trois autres années.

Publicités