« Jean-Marc Burgaud crée son domaine en 1989 au cœur des crus du Beaujolais à environ 50 km de Lyon. L’exploitation compte 19 hectares sur trois appellations : Beaujolais Villages, Régnié et Morgon. Issu d’une famille de vignerons depuis plusieurs générations, Jean-Marc met toute sa passion dans ses vins pour nous offrir des cuvées qui ont du fruit à revendre, de l’élégance, mais aussi de la structure. » – LAQV.ca

Ce vin provient de la sélection d’une petite parcelle (prés de la Croix au sommet de la Côte du Py). Très concentré, très riche il est comparé après maturation en fûts de chêne avec les meilleurs Bourgognes. Ce Morgon «Cote du Py » James n’existe que dans les meilleurs millésimes. – Jean-marc-burgaud.com

Robe assez foncée, translucide et de teinte grenat avec des nuances pourpres sur le pourtour.

Premier nez assez dense sur des arômes de fruits noirs, de poivre, d’épices, à l’aveugle, j’aurais pu penser à un pinot noir de la Bourgogne. À l’aération, il gagne en précision et dévoile des notes grillées, terreuses et le fruité se précise sur des arômes de cerise, de framboise et de cassis.

En bouche, l’élevage est assez présent, mais le boisé est élégant et les notes vanillées ne sont pas trop envahissantes malgré la jeunesse du vin. On est loin des Beaujolais « nature » très sur le fruit. Ce Morgon présente une belle complexité qui s’apparente à un cru de la Côte de Nuits.

Ma dernière bouteille attendre un bon trois ou quatre années.

Publicités