« Le vignoble est situé dans le village de Saint-Aubin, au dessus de la parcelle de Chevalier Montrachet Grand Cru (sud de la Côte de Beaune) Sol: Calcaire et un peu d’argile. Le sous-sol est composé de différentes couches de calcaire (cailloux, des sols marneux). Pente moyenne. 100% chardonnay – Guyot avec différents travaux annuels de la vigne (taille, palissage sur fil / nouage, effeuillage). » – Vincentgirardin.com

Les noms de climats [de Saint-Aubin] sont parfois évocateurs comme Derrière chez Édouard; d’autres sont liés aux conditions historiques ou géographiques, comme les Combes. Certains traduisent la grande imagination de nos ancêtres. Ainsi, le climat les Murgers des Dents de Chien peut se décortiquer de la façon suivante : un meurger, ou murger est un mur ou tas de pierres sèches, résultat d’un dépierrement des sols difficiles; les dents de chien ou casse-têtes (qu’il fallait casser) évoquent souvent des pierres blanches qui parsemaient les terrains et devaient affleurer à la surface comme des dents. Belle expression pour définir un sol caillouteux ! – Domainehubertlamy.com

Robe scintillante de teinte jaune pâle avec de profonds reflets verdâtres.

Premier nez assez fermé, mais dévoilant tout de même une belle fraîcheur et des arômes floraux. Avec un peu d’air, on perçoit d’élégantes notes de citron, de poire, de pêche blanche, de fleur d’oranger et avec une belle présence minérale et une légère touche boisée.  À l’aveugle, on pourrait le confondre avec un vin chablisien.

En bouche, ce Saint-Aubin est gracieux sur des arômes de fruits à chair blanche et de citron, avec en milieu de bouche une belle onctuosité (une rondeur sans lourdeur!) et la finale est marquée par une acidité vive, très rafraîchissante, avec un peu de gras qui amène une belle complexité. Très beau pour accompagner le homard.

Définitivement une région de la Bourgogne à découvrir au cours des prochaines années, d’autant plus qui les prix sont encore relativement bas.

Publicités