« Jean-Claude Boisset s’installe à Nuits-Saint-Georges dans un ancien couvent des Ursulines. Ces religieuses chassées par la Révolution ont laissé ici, dans cette solide bâtisse en pierre de Bourgogne, un supplément d’âme. Dans ce grand jardin clos entre les cordons de pommiers et les ifs taillés, le buis et les arbres fruitiers, on entend presque encore leur murmure dans le silence. » – Jcboisset.com

Extraire la quintessence d’un Bourgogne générique est un véritable challenge que nous avons voulu relever. Notre viniculteur offre ainsi le premier vin sans sulfite ajouté de la Maison Jean-Claude Boisset, un Grand Bourgogne générique où rien n’est ajouté, rien n’est enlevé. Le Pinot Noir doit sa renommée à son terroir natif de Bourgogne où il est quasiment le seul cépage qui entre dans l’élaboration des vins rouges. Le climat tempéré de la région lui convient, ce n’est pas un cépage qui aime la chaleur et l’humidité. La Côte de Nuits et la Côte de Beaune produisent ainsi ce que l’on peut sans doute considérer comme étant les plus grands Pinot Noirs du monde. – Jcboisset.com

Millésime 2015 – dégusté le 3 juillet 2017

Superbe robe, assez légère, claire et de couleur cerise. Nez très parfumé sur les fruits rouges mûrs et assez marqué par des notes végétales.

En bouche, les arômes sont précis sur des notes de fruits rouges et noirs (cerise, framboise, mûre), de poivre blanc et avec un boisé bien intégré et élégant.

Une belle gourmandise, sans que le fruit soit trop mûr; l’acidité assez vive vient balancer le tout. Je vais en acheter trois autres bouteilles pour suivre son évolution dans le temps.

Gros coup de cœur!

Millésime 2013 – dégusté le 8 septembre 2016

De couleur cerise, la robe est intense et très foncée, voire opaque. Avec des parfums de petits fruits rouges, le nez est très beau, éclatant par sa pureté; on retrouve aussi des arômes de pivoine, d’épices douces, de poivre noir et de terre humide.

En bouche, le vin nous procure une sensation de légèreté sur nos papilles; c’est frais, gourmand et gouleyant; le fruité est élégant sur des notes de cerise et de framboise avec une fine trame végétale fort plaisante en finale. Savoureux!

Rien ne dépasse, rien n’accroche, tout est bien équilibré. Définitivement l’un des meilleurs pinots noirs vendus sous la barre des 30$. Mes trois bouteilles ont été dégustées sur une période de quinze mois et elles étaient toutes autant savoureuses les unes que les autres. Gregory Patriat, oenologue chez Boisset, démontre encore une fois son grand talent!

Publicités