Recherche

Du vin et des Hommes

À la recherche du vin perdu

Catégorie

Beaujolais

Georges Descombes Morgon Vieilles Vignes 2013

« C’est en goûtant les vins de Marcel Lapierre que Georges Descombes a découvert la différence qu’il pouvait y avoir avec la production générale de l’appellation. Du coup, très vite, il s’est mis à travailler “à la façon Lapierre”. Pour lui, la recette est simple : « Le vin, on le dit souvent, mais c’est totalement vrai, ça se fait d’abord à la vigne et il est beaucoup plus facile de vinifier des raisins propres, sains, bien mûrs et soigneusement triés. » » – Idealwine.net

Lire la suite →

Publicités

Julien Sunier Morgon 2014

« Les raisins, issus de vieilles vignes, proviennent de plusieurs parcelles aux sols sableux granitiques sur les climats « les Charmes et Corcelette » situées entre 200 et 300 m d’altitude. « Long comme un jour sans Morgon. » Dany Soulier. » – Julien-sunier.com

Lire la suite →

Domaine Chamonard Fleurie « La Madone » 2015

« Niché au cœur du Beaujolais, le Domaine Joseph Chamonard est une petite exploitation maintenant gérée par Geneviève Chamonard, fille du fondateur, avec son époux Jean-Claude Chanudet (dit « Le Chat »). Ce dernier fait partie d’une poignée d’irréductibles du mouvement de la vinification naturelle. Avec sa femme, il tire de vignobles situés autour de Villié-Morgon des vins d’une grande pureté et d’une grande authenticité. » – SAQ.com

Lire la suite →

Guy Breton Régnié : les millésimes 2013 et 2014

« P’tit Max, comme on aime le surnommer dans le Beaujolais, a repris les vignes familiales en 1987. La viticulture n’était pourtant pas dans ses plans de vie avant que Marcel Lapierre (eh oui), ne le convainque qu’il faille absolument reprendre l’héritage familial : des vieilles vignes magnifiques sur Morgon. Une fois décidé, il commence à faire du vin sous la férule de Marcel et fera aussi la rencontre de Jacques Néauport qui deviendra vite son mentor. » – Glou-mtl.com

Lire la suite →

Guy Breton Morgon : les millésimes 2012 à 2014

« Guy Breton ne pratique donc ni chaptalisation (ajout de sucre) ni acidification, il n’utilise aucune enzyme œnologique, ni levures sélectionnées pour vinifier et il ajoute un minimum de soufre au moment de la mise en bouteille. » – Nadia Fournier : Lactualite.com

Lire la suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑